Début 2019, j’ai pris la décision de partir vivre 6 mois au Japon dans l’espoir d’y vivre de nouvelles expériences.

Après avoir passé mes 3 premiers mois à Fukuoka, je me suis ensuite installé dans l’hyperactive Tokyo de l’est.

Ville aux 1000 contrastes, ultra technologique ou coincée au siècle dernier, bruyante à l’excès ou d’une tranquillité apaisante, j’ai décidé de réaliser deux galeries photos séparées.

Tokyo Emergency, as its name suggests, focuses particularly on the bustling city center, where boredom seems to be a distant memory.