Début 2019, j’ai pris la décision de partir vivre 6 mois au Japon dans l’espoir d’y vivre de nouvelles expériences.

Après avoir passé mes 3 premiers mois à Fukuoka, je me suis ensuite installé dans l’hyperactive Tokyo de l’est.

Ville aux 1000 contrastes, ultra technologique ou coincée au siècle dernier, bruyante à l’excès ou d’une tranquillité apaisante, j’ai décidé de réaliser deux galeries photos séparées.

Tokyo Emergency, comme son nom l’indique, se concentre particulièrement sur le bouillonnant centre-ville, où l’ennui semble être un bien lointain souvenir.